«

»

Avr 04

Reconstitution d’un parcours posthume 2ème partie

PALINGENESIE  (suite)
Fr.Augieras
1989 : Fata Morgana réédite Une Adolescence au Temps du Maréchal mais en reprenant le titre initialement prévu par l’auteur : La Trajectoire. Jean Gilles Badaire publie, aux Editions du Solier, un livre hommage :Journal de la Poussière. Pierre Moréno présente un diplôme de maîtrise à l’Université de Bordeaux III sous la direction de Jacques Noiray : « Le Culte de la Pureté dans l’Oeuvre écrite de François Augiéras ».

1990 : Thierry Le Merre réalise un premier long métrage autour du Vieillard et l’Enfant. Reconstitution d’un  itinéraire. Diffusion sur la 7 en 1990. Georges Monti, éditeurà Cognac, publie Pour François Augiéras, livre d’accompagnement d’une exposition présentée à lyon, dans la bibliothèque La Part Dieu, en juin, par Joêl Vernet, écrivain, et Madame Glayze, conservateur. Participent à cet ouvrage : Nourrissier, Chalon, Lacarrière, Bobin, Juliet …

1991 : En avril, le Théâtre du Port de la Lune, à Bordeaux, sous la directionde Jean Louis Thamin, organise une manifestation, avec lecture-débats , à laquelle participent Pierre Veilletet, journaliste, Jacques Monférier, universitaire. Publication par William Blake d’un cahier manuscrit qui est inséré dans le Cahier du Théâtre N°2, puis, également d’une « Lettre ouverte à « François Mauriac » du 25 juin 69. En juillet, au Festival de Théâtre de Sarlat, Pierre Orma et André Marc delcourt, du Théâtre de la Vache Cruelle, de Périgueux, présentent une soirée Augiéras avec lectures, accompagnement musical, et projection d’icônes sur le drap de scène. Fata Morgana publie un texte inédit : Les Barbares d’Occident. Pierre Fanlac réédite, en fac-similé, Le Vieillard et l’Enfant  dans sa toute première version de 1949, avec la mention »imprimé en Belgique ».

1993 : une maison de Barcelone, Seix  Barral, présente la première traduction d’Augiéras El Viage de los Muertos . Jean Gilles Badaire, peintre, et M.Martin, enseignant, conduisent un thème de travail artistique autour de F. A., « Traces Occupées », avec les élèves de l’Ecole Victor Hugo de Châteauroux. Un mémoire de maîtrise est présenté à Bordeaux III sous la direction de Roger Navarri, parR ; Borderie : «  A la découverte de François Augiéras ». Sandrine Berregard, à la Sorbonne Nouvelle, présente un D.E.A. sous la direction conduite de Philippe Berthier : «  Le Mysticisme de François Augiéras ».

1994 : Fata Morgana publie Lettres du Mont Athos, présentées par Paul Placet, et accompagnées de photos de François Bonhomme. En juin, William Blake, en fac-similé, dans un cahier Henri Miller, publie une lettre du 23 juin 52 de F. A. à Henri Miller. En septembre, champ Vallon éditeur publie un ouvrage critique de philippe Berthier : Réalisation d’une émission sur France Culture, en octobre, à propos de cet ouvrage.

1995 : Les cahiers de Vénus, de Pierre Fanlac, à Périgueux, présentent un dossier très complet sur les multiples éditions à compte d’auteur et publiques du Vieillard et l’Enfant, accompagné d’un dessin inédit et d’un fac-similé d’une lettre. En septembre, Grasset réédite, dans ses Cahiers rouges, le premier volume d’une série L’Apprenti Sorcier.

1996 : en juin, il est procédé à une première vente publique d’un ensemble d’ouvrages (dont certains appartenant aux prépublications à compte d’auteur des années cinquante) ainsi que du lot de la cinquantaine de lettres envoyées à Jacques de Ricaumont, certaines très révélatrices : «  …nous voici devant les Mémoires d’un Mutant. Rien ne menace davantage les religions traditionnelles que l’apparition d’un psychisme nouveau trop à l’écoute des astres. » (11 février 68)

Jean-Luc Thuillier composé et imprimé en 2 couleurs une « Lettre d’Algérie », tirage limité 30 exemplaires numérotés et hors commerce. L’éditeur Jean Michel Binsse, pour Novetlé, procède à une réédition de La Chasse Fantastique. Sortie chez Grasset, en septembre, de Le Voyage au Mont Athos. Publication , par l’Association «Au Signe de la Licorne », à Charleville, de François Augiéras. Une Trajectoire Rimbaldienne, qui présente un choix de lettres à divers correspondants ainsi que des pages inédites primitivement prévues pour figurer dans « La Trajectoire ». L’ouvrage est préfacé par Salah Stétié. La couverture est ornée d’un dessin de Marcel Loth.

1997 : du 18 octobre au 12 janvier 97, le Musée Arthur Rimbaud de Charleville présente, dans 3 salles, un ensemble de documents très complet sur la trajectoire de F.A. .Une soirée débat est organisée en présence de Joêl Vernet, Guy Goffette, Pascal Sigoda, l’initiateur de cette maladie.

 

FUTUROLOGIE

 

Des projets pour 1997 :

1° :François ou l’Extraordinaire Trajectoire, une correspondance croisée avec Pierre Charles Nivière, couvrant les années essentielles 70-71 ;

Un Pacte Secret, 114 lettres à Paul Placet, pour suivre le cheminement de 20 années d’une amitié ininterrompue. Elles sont annotées. Une préface de nature biographique s’étend plus précisément sur les années 50, 51, 52, 53…

2° : un catalogue raisonné de l’œuvre peint est en voie de constitution. Il comporte une centaine de documents essentiellement en couleurs ;

3° : un coffret contenant un disque (CD) avec la voix de François Augiéras enregistrée par ses soins est en cours de montage ;

5° : un film est en préparation , projet de Stéphane Sinde à Paris ;

6° : grasset devrait poursuivre les rééditions dans sa collection  des cahiers rouges ;

7° : pour réaliser le souhait formulé dans son testament du 20 mai 70, il faudrait que soient rassemblés en un seul volume : Le Vieillard et l’Enfant de 1958 El Goléa, chapitre III du Voyage des Morts «  Un Printemps au Sahara », chapitre XI de La Trajectoire.