Archives de la Catégorie : littérature

Mai 02

Augiéras le barbare, Par Thierry Gandillot

Mort à 46 ans en 1971, François Augiéras laisse une œuvre écrite et peinte inclassable et parfois dérangeante. Une adolescence au temps du Maréchal le prouve. C’était un homme étrange qu’on rencontrait sur les bords de la Vézère, au cœur de la Dordogne, «pays de revenants, de cavernes froides et de bois». A la maison …

Lire la Suite »

Mar 07

Qu’était au juste François Augiéras (1925-1971), par Patrick Bergeron

Source Erudit.org

Fév 04

Archives Sonores de François Augiéras – Extraits du Voyage des morts lus par l’auteur

de Thibault Marconnet Pour tout lecteur passionné de François Augiéras, entendre la voix de cet écrivain à nul autre pareil est un moment d’intense …

Jan 15

François Augiéras, un barbare en Occident

Un barbare en Occident Paul Placet est le témoin par excellence de la vie d’Augiéras, pour lequel il éprouve une véritable fascination. Il va le suivre et l’accompagner avec une passion étrange pendant vingt-trois ans. De 1948 à sa mort en 1971, il ne se passera pas de mois sans qu’une rencontre ou un échange …

Lire la Suite »

Déc 28

François Augiéras, un essai d’occupation. 26′. 16mm. 1998.

  Regarder la VIDEO, Ajoutée le 7 oct. 2012 Quarante années sont passées depuis que l’écrivain François Augiéras nous laissait, avec pour dernière adresse une poignée de livres qui contribueront à modifier le destin de quelques-uns d’entre nous. Ce film, tourné en 16mm, ressuscite, avec une maladresse touchante, l’univers panthéiste d’Augiéras.

Oct 15

Pour une approche sommaire du Panthéon d’Augiéras

Un point de départ arbitraire mais significatif, Salonique, juillet 1963. Le moment est privilégié, installé dans une plénitude de moyens, un instant de stabilité qui sera bref. Juillard vient de publier L’Apprenti Sorcier. La Galerie Gérard Mourgues présente une centaine « d’Icônes Modernes », boulevard Raspail. La contrainte du mariage dégage plus de temps qui peut être …

Lire la Suite »

Oct 02

Augiéras 68 de José Correa

Ce livre a obtenu le prix de l’aide à l’édition de l’Institut Eugène Le Roy, ville de Périgueux.  Chez Akibooks 68… En mai, on avait déjà fait un bout de chemin ensemble.   Première rencontre en Mars. Je venais de la rue et lui d’un monde inconnu. Rien ne m’étonnait. Passé les frontières de la …

Lire la Suite »

Sep 09

La falaise aux étoiles

IX – LA FALAISE AUX ETOILES, par Kenwag Dans la nuit close comme une gemme, les falaises dominent la Vézère, ruines d’une forteresse vieille d’un million d’années. A leurs pieds, la rivière noire roule des flots de lave lisse. Leurs vagues accrochent des cristaux de lune. Sur l’une d’elles, deux hommes. Habillés comme des coureurs …

Lire la Suite »

Juil 30

Augiéras : adagio funèbre

VIII : L’HERMES ANDROGYNE Hermès Androgyne compliqué d’Etre Solaire. François Augiéras menait une vie tantôt apollinienne, tantôt dionysiaque, elle lui a permis de connaître des instants privilégiés de communion absolue avec l’Univers. Ces secondes d’illumination existaient en-dehors de toute préoccupation artistique, elles n’entraînaient pas toujours la création de peintures, de poèmes, d’écrits. La véritable œuvre d’art …

Lire la Suite »

Juil 13

L’ultime icône de François Augiéras.

VII – L’ULTIME ICONE De même, l’observation du personnage d’Augiéras pose le problème de Narcisse. Il semble parfois fasciné par son propre reflet au point de s’hypnotiser. Difficile de répondre. Le jeu de François était, semble-t-il, perçu par ses amis comme un Narcissisme Ouvert. A travers ses fascinations, Augiéras essayait toujours de recréer son univers …

Lire la Suite »

Articles plus anciens «

» Articles plus récents