mai 2015 archive

Augiéras le barbare, Par Thierry Gandillot

Mort à 46 ans en 1971, François Augiéras laisse une œuvre écrite et peinte inclassable et parfois dérangeante. Une adolescence au temps du Maréchal le prouve. C’était un homme étrange qu’on rencontrait sur les bords de la Vézère, au cœur de la Dordogne, «pays de revenants, de cavernes froides et de bois». A la maison …

Lire la suite